ANCT / Cités éducatives

L’ANCT lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI), pour développer la démarche Cités éducatives.

 

Le présent AMI s’inscrit dans le cadre du programme interministériel des Cités éducatives. Les Cités éducatives sont nées de la nécessité d’avoir une action renforcée en matière éducative dans les quartiers prioritaires de la Politique de la ville (QPV) les plus en difficulté.
En effet, mis en place par le gouvernement à partir d’expériences de terrain, par le ministère chargé de la ville et le ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports, ce programme
national existe depuis mai 2019 dans 80 territoires. Par la suite, après une première extension en
janvier 2021, 126 territoires s’engagent dans la démarche.

L’AMI vise la labellisation de nouvelles Cités éducatives. L’objectif est d’atteindre 200 territoires dès le premier trimestre 2022.

 

 

Les thématiques

 

Les Cités éducatives visent la mobilisation de l’ensemble des acteurs et institutions autour de l’école pour assurer la continuité éducative. Cette mobilisation doit couvrir l’intégralité du parcours des enfants, dès la petite enfance, jusqu’aux jeunes âgés de 25 ans.

 

Qui peut faire la demande ?

 

Sont éligibles les dossiers complets répondant à l’ensemble des critères suivants :

Concernant le territoire :

  • QPV de plus de 4 000 habitants ;
  • Etablissement scolaire classé en réseau d’éducation prioritaire (REP+ ou REP) ;
  • Quartier subissant des dysfonctionnements urbains importants, et à ce titre bénéficiant d’un projet dans le cadre du NPNRU1 d’intérêt national ou d’intérêt régional ;
  • Quartier confronté à un enjeu de sécurité marqué (QRR2 ou ZSP3).

Par ailleurs la prise en compte de l’indice de position sociale (IPS) comme le classement du
territoire en QRR constitue un élément d’appréciation supplémentaire.

Concernant le projet (cf. critères de labellisation pour plus de précisions) :

  • Projet stratégique formalisé ;
  • Comité local de pilotage (« troïka ») précisé dans ses désignations ;
  • Plan d’actions pluriannuel, détaillé, structuré autour des trois axes nationaux (cf. 3.3) et les politiques publiques et les dispositifs existants mobilisés ;
  • Plan de financement présentant les contributions numéraires et les valorisations des collectivités territoriales, ainsi que les moyens et dispositifs publics existants ;
  • Dispositif d’évaluation prévu dans la durée du projet.

Le projet déposé sera accompagné d’un avis conjoint du préfet de département et du recteur
d’académie, sollicité par le porteur de projet.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

 

Date limite de candidature : 30 septembre 2021

 

Retrouvez d’autres appels à projets ici

Partager