ANCT / Outiller la médiation numérique

L’ANCT lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI), pour soutenir et accompagner les acteurs de l’inclusion numérique.

 

Cet AMI s’inscrit dans l’axe 2 du volet “inclusion numérique” du Plan France Relance. Celui-ci vise la structuration et l’outillage de la filière de l’inclusion numérique à travers la :

  • Conception et mise à disposition de mobiliers d’inclusion numérique (libres et ouverts dont la fabrication relocalisée est effectuée via les filières locales) ;
  • Mise à disposition de matériel informatique reconditionné aux médiateurs et aidants numériques et le soutien aux filières locales du reconditionnement informatique ;
  • Mise à disposition d’une banque de dispositifs et ressources en ligne à destination des professionnels de l’inclusion numérique. Et d’un accompagnement sur mesure pour faire émerger ou consolider les projets structurants en matière d’inclusion numérique.

 

C’est d’ailleurs sur ce dernier volet que l’ANCT lance un AMI. L’objectif est en effet de financer et d’accompagner des dispositifs d’inclusion numérique ancrés dans un territoire.

Néanmoins, cet AMI ne présente pas de caractère exclusivement compétitif. Il souhaite justement expérimenter et soutenir des projets pour lesquels la mise en réseau et la coopération entre acteurs est au cœur de leur développement et passage à l’échelle.

 

Les thématiques

 

La thématique global est : l’accès au numérique.

Plus particulièrement, il s’agit d’expérimenter à l’échelle d’un territoire, et dans une approche globale, des projets répondant au moins à l’un des cinq défis. Ces derniers sont identifiés comme permettant de structurer la filière de l’inclusion numérique :

  1. Connaître les besoins et les ressources en matière d’inclusion numérique de son territoire ;
  2. Améliorer la gestion des situations d’urgence administrative ;
  3. Accompagner les différents publics vers l’autonomie  numérique ;
  4. Pérenniser les dispositifs d’inclusion numérique de son territoire ;
  5. Construire et/ou consolider une offre d’inclusion numérique pour un public identifié comme particulièrement fragile sur un territoire.

 

Qui peut faire la demande ?

 

Peuvent candidater des projets mobilisant (de manière alternative ou cumulative) des :

  • Dispositifs numériques (logiciels, bases de données, référentiels, etc.) ;
  • Dispositifs tangibles (kits de médiation numérique, dispositifs itinérants de médiation numérique, etc.) ;
  • Ingénieries (expérimentations et/ou méthodologies pour l’inclusion numérique, qui puissent être documentées et reproduites).

 

D’autre part, les porteurs de projets candidats peuvent présenter des projets existants (qui ont besoin de consolidation pour passer à l’échelle) ou de nouveaux projets.

Par ailleurs, les lauréats s’engagent à entrer dans une démarche de labellisation “Numérique en Commun[s]” pour les dispositifs qu’ils mobilisent dans leur projet. Il s’agit alors d’engager un processus de montée en qualité progressive autour des critères du Label “Numérique en Commun[s]” :

  • accessibilité,
  • ouverture (des codes sources, des données),
  • appropriabilité (documentation),
  • sécurité, co-design (facultatif),
  • éco-conception (facultatif).

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

 

Date limite de candidature : Fin septembre 2021

Rendez-vous sur le site de l’ANCT

 

Retrouvez d’autres AMI ici

Partager