Agence nationale pour la rénovation urbaine / “Quartiers fertiles” 3ème vague

L’ANRU lance un appel projets, pour soutenir les projets d’agriculture urbaine dans les quartiers en renouvellement urbain.

 

Développement des circuits courts, création d’emplois, amélioration de la qualité de vie… Pour les quartiers, l’agriculture urbaine a de nombreux avantages. En effet, elle permet d’engendrer des bénéfices sociaux, économiques et environnementaux. Ainsi, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) a décidé de lancer l’appel à projets “Quartiers fertiles”.

De plus, pour l’ensemble de ce dispositif, l’ANRU s’est associée à divers partenaires financeurs :

  • le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation,
  • la Banque des Territoires,
  • l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME),
  • le Secrétariat Général pour l’Investissement (SGPI).

 

Quelles thématiques ?

 

Dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), l’ANRU soutient une centaine d’initiatives (jardins d’insertions, microfermes, etc.). Les lauréats sélectionnés doivent accompagner la structuration de filières locales en :

  • associant de manière étroite les habitants,
  • s’inscrivant dans une logique productive.

 

Qui peut en faire la demande ?

 

Les candidats éligibles sont :

  1. Les collectivités territoriales menant les projets de renouvellement urbain dans le cadre du NPNRU. Ces projets doivent porter sur des quartiers d’intérêt national ou régional.
  2. Tout autre opérateur (sous réserve de la formalisation d’un partenariat avec la collectivité portant le projet NPNRU).

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

 

 

Retrouvez d’autres appels à projets ici

Partager