BPI France / AMI “Besoins alimentaires de demain”

La BPI France lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI), pour aider financièrement des projets du secteur de l’agro-alimentaire.

 

Ce présent AMI s’inscrit au sein de la stratégie d’accélération Alimentation durable et favorable à la santé (ADFS). Celle-ci a pour objectif de permettre au secteur alimentaire de capter l’ensemble de son potentiel économique. Et ceci, notamment en accélérant sa mutation en remettant en avant les enjeux de durabilité et de santé.

Ainsi, l’État souhaite identifier les acteurs économiques concernés. Et cela, afin de recueillir leurs propositions de projets. Cet AMI permettra donc de :

  • préfigurer de futurs appels à projets,
  • identifier les projets prioritaires.

Par la suite, les projets ayant répondu à l’AMI pourront ainsi être orientés vers des appels à projets 2021.

 

Quelles thématiques à l’AMI ?

 

Les projets doivent présenter une composante innovante. En effet, le but étant d’assurer à terme le développement et la mise en œuvre à l’échelle industrielle de :

  • produits,
  • procédés technologiques ou services innovants.

D’autre part, le tout doit porter sur l’un des thèmes suivants :

  1. Des aliments plus sains et durables ;
  2. Nouveaux outils pour répondre aux besoins des consommateurs ;
  3. Formation et emploi.

 

Par ailleurs, les projets doivent respecter les critères de sélection ci-dessous :

  • pertinence au regard des objectifs et attendus ;
  • impact socio-économique et retombées attendus ;
  • caractère innovant et valeur ajoutée des produits ou services ;
  • qualité et pertinence des partenariats proposés ;
  • qualité du modèle économique, du plan d’affaires et de financement présenté ;
  • impacts environnementaux et, le cas échéant, effets positifs du point de vue écologique ;
  • approche des enjeux de protection du potentiel scientifique et technique de la nation.

 

Qui peut faire la demande à cet AMI ?

 

Le projet doit être porté par des :

  • Entreprises organisées en consortium ;
  • Collectivités territoriales ou locales ;
  • Campus des métiers et des qualifications ;
  • Etablissements d’enseignement scolaire ou supérieur ;
  • Organismes de formation ;
  • Opérateurs de compétences ou branches professionnelles (OP/OS).

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

 

 

Retrouvez d’autres appels à projets ici

Partager

Étiquettes :
,