La Caisse des dépôts (CDC) a présenté un nouveau dispositif d’accompagnement de la revitalisation des centres-villes, le 30 mars dernier. Intitulé « Centres-villes de demain », il sera expérimenté dans des villes moyennes, dont les centres sont fragilisés.

À travers une convention dédiée, le dispositif « Centres-villes de demain » va permettre aux directions régionales de la Caisse des dépôts de proposer un accompagnement des projets de renouveau des centres-villes fragilisés. La CDC s’est engagée à mobiliser les « capacités du groupe sur les enjeux de fonciers/immobiliers, de mobilité, d’habitat, mais aussi de commerces et d’activités ».

Des expérimentations (ou « démonstrateurs ») vont, par ailleurs, être conduites dans neuf villes moyennes, avec la mobilisation des différentes composantes du groupe CDC : Châlons-en-Champagne, Vierzon, Perpignan, Cahors, Nevers, Valence, Flers, Lunéville et Miramas.

Ce dispositif vient renforcer l’action gouvernementale qui a initié, dès 2014, une expérimentation pour revitaliser des centres-bourgs de 54 communes de moins de 10 000 habitants.
En 2016, l’État amplifie son accompagnement des petites et moyennes villes. Il consacre 300 millions d’euros du Fonds de soutien à l’investissement local à des investissements dans des communes de moins de 50 000 habitants exerçant des fonctions de bourg centre pour leur bassin de vie.

Par ailleurs, à l’occasion des 25 ans de Mairie-conseils, le service d’information des élus locaux de la CDC, le Groupe a signé un partenariat avec l’Association des maires de France (AMF) pour soutenir dans la durée les communes et les intercommunalités, dont les villes moyennes. Noué pour trois ans, il a été signé le 30 mars dernier en présence de Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales. Il a souligné que « la Caisse des dépôts est un acteur essentiel pour accompagner les territoires ».

Source : CGET

Partager

Étiquettes :