Comment la Vallée du Lot (47) pense les bourgs de demain en coopération avec d’autres territoires de N-A ?

04 Nov Comment la Vallée du Lot (47) pense les bourgs de demain en coopération avec d’autres territoires de N-A ?

« Fenêtre sur bourg », la vallée du Lot accueille près de 150 participants à Prayssas

  • Le 04 octobre dernier, le syndicat mixte pour la Vallée du Lot organisait la première rencontre d’un cycle de coopération Leader associant aussi le Pays de Gâtine, la Chataigneraie limousine, le PNR du Morvan et le Pays Nivernais Morvan, et le Leader Forez. Avec le CAUE du Lot et Garonne, le syndicat mixte de la vallée du Lot a proposé une journée d’échanges sur le thème de la revitalisation des centres-bourgs pour pas moins de 150 acteurs.

Deux temps forts ont rythmé la matinée :

> Une conférence introductive de Valérie JOUSSEAUME, maitre de conférences à l’université de Nantes. A partir d’une lecture chronologique des sociétés rurales, elle a invité les participants à « se défaire de l’ère de la modernité » (et de ses corollaires, accélération, marchandisation, séparation du savoir et du faire). Evoquant une démarche prospective qui réinvente l’avenir des campagnes, elle suggérait de faire de « votre territoire, un lieu de vie qui prend soin de l’être humain ».

> En second lieu, la table ronde associant Béatrice LAGARDE, Préfète du Lot-et-Garonne, Geneviève BARAT, Vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Nathalie HERARD, directrice du CAUE 47 et Sylvain BRILLET, directeur de l’EPF Nouvelle-Aquitaine. Les participants ont illustré les différents dispositifs à l’œuvre et l’actualité des politiques publiques pour accompagner les collectivités en matière de revitalisation des bourgs et des villages.

L’après-midi, les participants ont pu se répartir dans 3 ateliers thématiques différents consacrés à la présentation d’expériences : stratégies, méthodes et outils, services, cadre de vie, habitat, faire ensemble. Ainsi, 12 expériences portées par les différents territoires de coopération ont été évoquées, débattues et discutées.

  • Le 05 octobre, rendez-vous était donné à Monbahus pour vivre un chantier participatif de peinture des volets du centre-bourg à la peinture à l’ocre. Inspiré d’une action menée dans l’Aude, ce chantier a permis à plus de 100 participants de mettre la main à la patte et de redonner de la couleur au village de 350 âmes.

 

Contacts : xavier.steffan@pqn-a.fr et nicolas.mann@pqn-a.fr

Partager