Les conseils citoyens à l’honneur cette rentrée : Forum national et lancement d’une plateforme web dédiée

La Rentrée citoyenne s’est achevée, le 27 octobre dernier, par le premier Forum national des conseils citoyens, à La Villette, à Paris.m_espaceparticipation

Venu écouter les propositions et les témoignages des habitants des quartiers prioritaires, le président de la République s’est engagé à amplifier l’accompagnement par l’État des mesures visant à améliorer les conditions de vie dans les quartiers populaires. Il a ainsi annoncé :

  • l’engagement financier de 1 milliard d’euros supplémentaire sur le reste de la durée du nouveau programme de renouvellement urbain. Une enveloppe qui s’ajoute aux 5 milliards d’euros budgétés pour accompagner les projets intégrés de territoire ;
  • l’augmentation de 50 % de la dotation politique de la ville, soit 50 millions d’euros supplémentaires par an ;
  • le lancement anticipé de la 3e édition de l’appel à projet du Programme d’investissement d’avenir pour accompagner les projets innovants ;
  • l’augmentation de la dotation de solidarité urbaine à 180 millions d’euros pour soutenir les capacités d’investissement des collectivités.

Point d’orgue de la Rentrée citoyenne, démarrée en septembre dernier par des rencontres territoriales, le forum s’est déroulé sous forme d’ateliers et de tables rondes, permettant à tous les conseillers citoyens de s’exprimer et de prendre pleinement part aux orientations des politiques publiques pour les quartiers prioritaires. Plusieurs thèmes ont été abordés :

  • le cadre de vie des habitants au quotidien,
  • la réussite éducative,
  • l’emploi,
  • le rôle des conseils citoyens,
  • la formation et l’animation des conseils citoyens,
  • la lutte contre les discriminations dans les quartiers populaires,
  • la démocratie participative en Europe,
  • l’image des quartiers prioritaires,
  • la participation citoyenne.

Véritable leitmotiv de la journée, le besoin de formation aux fondamentaux de la politique de la ville, à la méthodologie de projets ou, encore, à la vie associative est l’une des grandes préoccupations des habitants engagés dans les conseils citoyens, exprimée lors de ces échanges.

Message entendu puisque Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Hélène Geoffroy, secrétaire d’État chargée de la Ville, ont rappelé que 7 millions d’euros étaient consacrés, en 2016, à la formation des conseils citoyens. En outre, 1 000 personnes volontaires en service civique participent à l’animation et à l’organisation des conseils citoyens. Une aide directe, permettant de concrétiser des projets à l’échelle d’un quartier.

Un outil web à disposition des habitants :

Une plateforme Internet expérimentale a été lancée dédiée aux conseils citoyens. Porté par la Fédération nationale des centres sociaux, cet outil met en réseau les conseils citoyens et leur permet d’accéder à des ressources et documents de référence, de partager expériences et bonnes pratiques.

Accompagné par MSE, un groupe projet mixte (un par ville) composé de habitants, agents et responsables politiques, co-construit une plateforme interactive permettant de structurer et de faire vivre durablement la participation citoyenne: citoyens, professionnels et élus se forment dans l’action et dans la complémentarité des expertises.

 

A noter :
 
  • site “Y aller par quatre chemins” : ce site parle de la participation des habitants dans les quartiers populaires. Cette plateforme propose des démarches innovantes, analyses, points de vue d’acteurs issus d’expériences concrètes et expérimentales conduites dans des territoires, avec l’appui de quatre centres de ressources sur la politique de la ville actifs en Bretagne et Pays de Loire, en Rhône-Alpes, en Bourgogne et Franche-Comté, en Seine-Saint-Denis. Il contient notamment un film sur la place des conseillers citoyens dans le débat public.
  • Cette rentrée citoyenne s’est traduite également par l’organisation de rencontres territoriales et nationales à destination des adultes-relais (rencontre nationale le 17 octobre) et des délégués du préfet (rencontre nationale le 2 novembre).

Partager