À Bordeaux, le Triporteur connecté sillonne les quartiers pour faciliter les démarches administratives

À Bordeaux, le Triporteur connecté sillonne les QPV pour faciliter les démarches administratives

Le PIMMS Médiation Bordeaux et le GIP Médiation ont imaginé un Triporteur connecté allant à la rencontre des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV). Deux médiateurs les aide à effectuer en ligne leurs démarches administratives

“17 % des Français sont incapables d’assurer leurs démarches en ligne. Ces gens, il faut aller les rencontrer, les accompagner. La récurrence de nos permanences nous permet d’être identifiés.”

Olivier Dourthe, directeur du PIMMS Médiation Bordeaux

Structure pilote

PIMMS Médiation Bordeaux 

GIP Médiation

Objectifs principaux

  • Redynamiser les territoires ruraux en s’appuyant sur ses habitants et les ressources locales
  • Créer des espaces de rencontre pour révéler et accorder les possibles au service de projets collectifs
  • Valoriser les initiatives citoyennes mises en place dans les campagnes

Périmètre d’action de l’expérience et rayonnement

Les QPV de Bordeaux Nord (Bacalan, Grand Parc et Aubiers) et Sud (Benauge-Henri Sellier-Léo Lagrange, Carle Vernet-Terres neuves, Saint-Michel) et quelques-uns de Bègles

Partenaires principaux

Equipement et fonctionnement : mairie de Bordeaux, EDF, l’Etat via l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)

Equipement : conseil départemental de Gironde

Calendrier

2020 : mise en place du premier triporteur sur Bordeaux Sud et Bègles.

2022 : le PIMMS Médiation est lauréat de l’AMI national “Outiller la médiation numérique” ; mise en place du deuxième triporteur.

Budget

13 000 € (hors salaire des médiateurs)

Problème / Besoin initial

Aller vers les habitants des QPV

L’idée du Triporteur connecté est née de l’intuition qu’il serait utile de mettre en place des actions “d’aller vers” dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV) afin d’accompagner les habitants sur leurs lieux de vie pour  leurs démarches administratives et leur accès aux droits. Vivant dans un contexte parfois difficile – moins d’entreprises, moins de services publics, un taux de chômage plus élevé qu’ailleurs -, les habitants des QPV sont exposés à la fracture numérique. “Aller vers” eux permet donc de “créer ou de recréer du lien avec des personnes qui ne viennent pas dans nos structures parce qu’ils ne le veulent pas ou ne le peuvent pas”, explique Olivier Dourthe, directeur du PIMMS Médiation Bordeaux. 

Ce dernier et le GIP Médiation, installés dans les mêmes locaux bordelais, ont donc uni leurs compétences respectives. Pour le premier, l’accompagnement dans les démarches administratives et la médiation numérique. Pour le second, la médiation de rue.

Solutions apportées

Effectuer ses démarches sur place

Petit pot de yaourt roulant et coloré, le Triporteur connecté est animé par deux médiateurs, l’un du PIMMS, l’autre du GIP Médiation. Chacun équipé d’une tablette numérique, ils s’installent partout dans les QPV de Bordeaux Nord, Sud, et de Bègles. En pied d’immeubles, sur les places et marchés, à l’intérieur et à l’extérieur de collèges et lycées. À la demande de certaines associations, comme la Maison de l’emploi, le Triporteur se déplace également sur des événements. Une petite table, du café, du thé, les deux médiateurs créent un espace convivial afin d’échanger avec les passants, d’aider ceux qui en ont besoin à effectuer des démarches en ligne directement sur leurs tablettes, à les orienter vers les structures et les bons interlocuteurs.

Une fois l’actualisation Pôle emploi ou une déclaration à la Caf réalisée, les médiateurs en profitent pour proposer aux habitants de répondre à un questionnaire sur le numérique. Un moyen de connaître leurs difficultés, de savoir s’ils disposent d’équipements, d’identifier leurs besoins – et leur envie – d’être formés. Selon leurs réponses, les médiateurs leur proposent de venir au PIMMS Médiation Bordeaux où huit ordinateurs sont mis à disposition, et où des ateliers de formation numérique sont proposés (initiation, perfectionnement, sur tablettes, ordinateurs ou smartphones).

Résultats obtenus

1000 personnes captées

En 2021, la seule année d’activité complète pour le moment, le Triporteur connecté a effectué 58 sorties dans les QPV de Bordeaux Sud et de Bègles, et capté plus de 1000 personnes. Il a également permis au PIMMS Médiation Bordeaux et au GIP Médiation d’être associés à des événements organisés par d’autres acteurs de la Métropole. Des associations se sont « greffées » aux sorties du Triporteur pour découvrir « l’aller vers ».

Facteurs de réussite

Un outil à la fois voyant et neutre

Avec ses dessins colorés et sa drôle de forme, le Triporteur connecté attire les regards et la curiosité. Il crée un “espace de discussion” qui établit un lien avec les passants. Les dessins se veulent “déconnotés” des institutions pour une approché décloisonnée”, analyse Olivier Dourthe.

La récurrence

Le Triporteur connecté intervient aux mêmes endroits à un mois d’intervalle. Certains habitants peuvent ainsi effectuer leurs démarches administratives chaque mois. Grâce à la récurrence, certains habitants, interrogatifs au départ, finissent par venir rencontrer les médiateurs.

Allier les compétences

Le GIP Médiation amène son expertise de la médiation de rue, le PIMMS Médiation Bordeaux ses compétences en matière d’accompagnement aux démarches administratives, d’accès aux droits  et de médiation numérique.

Enseignements

  • Il faut que les médiateurs aient envie de conduire et d’apprendre à conduire le triporteur.
  • Les sorties du Triporteur connecté sont tributaires de la météo. Les médiateurs étant dans la rue, elles n’ont pas lieu s’il fait trop chaud, trop froid ou s’il pleut.

Perspectives

Nouveaux services

Le PIMMS Médiation compte s’appuyer sur les questionnaires remplis par les personnes accompagnées pour développer un accompagnement adapté à certains types de population, quartiers, besoins, etc. Des interventions du Triporteur connecté hors QPV pourraient être organisées, certaines communes en ayant fait la demande.

Outil national

Le Triporteur connecté a inspiré les autres PIMMS de France qui développent leurs propres outils d’aller vers en s’appuyant sur des modalités de mobilité douce. Lauréats de l’AMI “Outiller la médiation numérique” à travers une candidature portée par le réseau national PIMMS et par France Médiation, ces PIMMS créent des outils communs, échangent et travaillent ensemble pour améliorer leurs solutions respectives et proposer des outils à d’autres structures.

Personnes ressources

Olivier Dourthe, directeur du PIMMS Médiation Bordeaux

05 56 85 85 45

olivier.dourthe@pimmsmediation.fr

Sébastien Roignan, directeur du GIP Médiation

06 74 72 32 87

direction@bordeauxmediation.fr

06 72 02 26 66

Publié le 09/01/2023

Partager