« Le composteur de mots » : l’environnement et la maîtrise de la langue, des leviers à l’insertion

L’association des Amis de la Dronne a mis en place en 2017 une action originale de remobilisation de jeunes éloignés de l’emploi. Elle propose ainsi une « préformation » dans les domaines du bois et de la gestion des déchets verts. « Le composteur de mots » est une initiative visant à protéger l’environnement, faciliter la maîtrise de la langue et lever les freins à l’insertion.

 

Une action nommée “composteur de mots” qui allie écologie et insertion

L’association part du double constat suivant :

  • l’écologie est le problème de tous, y compris des jeunes des quartiers qui sont souvent moins sensibilisés à ces enjeux ;
  • le manque de confiance en soi, le sentiment de victimisation et la faible appropriation des codes sociaux représentent les premiers freins à l’insertion des jeunes très éloignés de l’emploi.
    L’objectif de l’action est de sensibiliser ces jeunes aux enjeux environnementaux en levant des freins à l’emploi, afin de favoriser leur insertion.

 

« Nous voulons les rendre citoyens. » Marc Jeannot, Directeur de l’association Les amis de la Dronne

 

La construction de pavillons de compostage comme support à la découverte des métiers du bois

Un projet né en 2017 proposant à des jeunes en service civique de découvrir les métiers du bois à travers la construction de pavillons de compostage et de leur entretien. Des animations ludiques autour de la maîtrise de l’expression orale accompagnent ce dispositif de pré-insertion.

 

Construction d'un composteur

Construction d’un composteur

Un maître d’ouvrage impliqué depuis longtemps sur des sujets environnementaux

L’association « Les amis de la Dronne » créée en 2009 naît comme une association environnementale qui souhaite impliquer l’ensemble des citoyens dans des démarches plus écologiques.

 

Un public cible issu des quartiers prioritaires de Limoges

L’initiative se déroule sur l’agglomération de Limoges Métropole. Les bénéficiaires sont âgés de 18 à 25 ans, en situation de décrochage scolaire et issus des quartiers prioritaires de l’agglomération.

 

Un programme qui combine des réalisations et des actions culturelles

L’Association limousine de sauvegarde de l’enfance à l’adulte (ALSEA 87), les Missions locales ou l’adulte-relais mobilisée au sein de l’association repèrent les jeunes dans les quartiers et les orientent vers les Amis de la Dronne qui leur proposent un contrat en service civique pour une durée de 6 mois, à raison de 3 jours par semaine.
Les jeunes sont essentiellement mobilisés sur trois types d’activités :

  • la construction des pavillons de compostage en bois pour le compte de collectivités (EHPAD, écoles, restauration collective…)
  • leur entretien régulier
  • la gestion des tâches communes de l’association (gestion des stocks, entretien du matériel et des locaux,…).
    Ils interviennent également pour construire des haies de benjes (construites à partir de branchages) ou encore sur le jardin partagé que l’association a en gestion.

Une animatrice spécialisée en art du spectacle propose des jeux théâtralisés et des activités ludiques autour du langage pour travailler la communication des jeunes participants.

A l’issu du service civique, l’association accompagne les jeunes dans la recherche d’un emploi, d’un stage ou d’une formation grâce à son partenariat avec l’AFPA, centre de formation professionnelle pour adultes.
L’équipe de l’association est composée du directeur, de l’animatrice, d’une adulte-relais, ainsi que d’une secrétaire en contrat aidé. Les financements de l’association proviennent essentiellement des appels à projet politique de la ville, de la DRAC et des contrats passés avec les collectivités pour la construction et l’entretien des pavillons de compostage ou les animations proposées dans les écoles.

 

Des résultats encourageants tant dans la remobilisation que dans les placement en formation ou en emploi

Lors de la première session de 2018, 6 des 8 jeunes avaient retrouvé une activité professionnelle ou une formation au bout de quelques semaines. Au-delà des compétences techniques sur les métiers du bois, les jeunes reprennent confiance en eux et s’expriment avec plus de facilité. Ils respectent également plus volontiers les codes sociaux et les règles communes propres au monde du travail.

 

Des points de vigilance : une action en quête de pérennisation et une mixité difficile à trouver parmi le public bénéficiaire

La principale difficulté consiste à assurer la pérennité des financements qui dépendent des nombreux appels à projet auxquels l’association répond chaque année. Ce travail mobilise également un temps d’ingénierie conséquent.

Le recrutement de jeunes filles est également un défi compliqué à relever tant les métiers du bois sont considérés, à tort, comme des métiers “pour les hommes” nécessitant de la force physique. C’est aussi parce qu’il il n’est pas facile pour les filles d’intégrer un groupe principalement masculin.

 

Des perspectives de développement pour le “Composteur de mots”

Précédemment, l’association les Amis de la Dronne s’appuyait sur l’ALSEA (Association Limousine Sauvegarde de l’Enfance à l’Adulte) pour faire les contrats en service civique. L’association bénéficie désormais de l’agrément nécessaire. Elle souhaite rapidement doubler les effectifs, dupliquer le dispositif sur le territoire néo-aquitain et renforcer son partenariat avec des employeurs potentiels. Enfin, la possibilité de faire évoluer juridiquement la structure pour pallier au manque de financement est également à l’étude (Scop ou chantier d’insertion).

Cette action, située en amont de l’insertion témoigne de l’intérêt de travailler en premier lieu sur la confiance en soi et la communication avec ces jeunes très éloignés de l’emploi.

Par ailleurs, son originalité consiste à proposer des activités liées à l’écologie avec des activités manuelles et à la communication sous des formats ludiques.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contact Les amis de la Dronne
Marc JEANNOT, Directeur
Tel : 06 06 76 36 69
Email : marc.jeannot@free.fr ou terresdecabanes87@gmail.com
Les Roches d’Arsac – 87230 Bussière-Galant

 

Contact PQN-A
Email: contact@pqn-a.fr
Consulter la page insertion, formation professionnelle et accès à l’emploi

PQNA –13/09/2018

Partager