Résalis, association de producteurs locaux

Soutenir et démontrer la qualité de la production agricole deux sévrienne par l’approvisionnement de la restauration collective publique

 

Résumé 

En s’appuyant prioritairement sur la restauration collective publique, ce partenariat doit permettre l’accès à des marchés rémunérateurs et pérennes pour les producteurs. La reconnaissance de qualité et de diversité de la production locale acquise à travers ce marché permettra par la suite d’élargir les publics ciblés pour une plus grande visibilité et une meilleure valorisation de l’offre locale comme de l’image du secteur agricole auprès de l’ensemble de la population.

 

Porteur de l’initiative 

Chambre d’agriculture des Deux-Sèvres en partenariat avec Résalis, association de producteurs locaux proposant une plateforme avec logistique intégrée pour approvisionner la restauration collective en produits locaux.

 

Aire d’influence

Département des Deux-Sèvres, avec possibles complémentarités sur les départements limitrophes à moyen-long terme (bassins de consommation, productions complémentaires, duplication de l’initiative)

 

Rattachement à une démarche alimentaire de territoire

Oui, ce projet axé sur la restauration collective est la porte d’entrée du PAT départemental porté par la Chambre d’agriculture. D’autres projets, et tout particulièrement le PAT porté conjointement par la Communauté d’Agglomération du Niortais et la Communauté de Communes du Haut Val de Sèvre, sont en émergence et seront étroitement liés au projet départemental.

 

Partenaires financiers

Région Nouvelle-Aquitain, projet retenu dans le cadre de l’appel à projets « Soutien au développement des circuits alimentaires locaux »

 

Date de lancement

Novembre 2018

 

Le contexte 

Le département des Deux-Sèvres est un territoire rural sur lequel l’agriculture occupe plus des trois quarts de l’espace. Pour autant, la population agricole départementale fait face, comme ailleurs, à des contraintes fortes et à une baisse de revenus depuis plusieurs années. En 2016, 24 % des agriculteurs des Deux-Sèvres adhérents à la MSA vivaient en dessous du seuil de 350 euros de revenus nets mensuels (chiffres MSA Poitou). Plus récemment, l’annonce de l’exclusion de 165 communes deux-sévriennes de la carte des zones défavorisées simples est venue fragiliser davantage la situation de nombreux producteurs et renforcer les appréhensions du secteur agricole.

Des groupes de travail ont été créés avec les acteurs des filières agricoles locales et les collectivités afin d’envisager des solutions pour développer des débouchés porteurs de valeur ajoutée et pérenniser le tissu agricole local.
Les marchés de la restauration collective, déjà partiellement développés ont été vus comme un levier possible. Néanmoins ces marchés sont perçus comme chronophages et peu rémunérateurs aux vu du temps passé pour la préparation et la livraison des commandes. Un outil logistique existait déjà sur le territoire pour faire le lien entre les acheteurs de la restauration collective publique et les producteurs locaux : Résalis. Le partenariat avec cette association s’est donc fait naturellement.

 

Les objectifs 

Le projet porté par la Chambre d’agriculture en partenariat avec l’association Résalis devra à terme permettre de :
répondre à une demande de plus en plus forte en produits alimentaires de qualité et locaux, renforcée par les objectifs récemment fixés par la Loi « EGalim ».
remettre l’agriculteur au cœur des réflexions concernant l’alimentation, en agissant sur l’évolution de la demande pour une meilleure prise en compte des réalités agricoles.
Permettre au secteur agricole local de démontrer son savoir-faire et la qualité de ses productions, reconquérir un certain « bien-être » et regagner en attractivité.

 

La mise en œuvre des actions

Le plan d’actions est basé sur la complémentarité des démarches :
1. La demande.

Améliorer la connaissance de la demande en accompagnant les collectivités dans l’évaluation des besoins et dans l’organisation des achats publics, encourager la démarche d’approvisionnement local tout en sensibilisant les acheteurs aux réalités du monde agricole.
2. L’offre.

Mobiliser des producteurs pour élargir la gamme et la disponibilité, mobiliser des fournisseurs complémentaires à l’offre proposée par Résalis pour massifier l’approvisionnement local et promouvoir l’ensemble des produits locaux.

 

Les clés de la réussite

L’appui sur un outil logistique déjà existant et cohérent, administré lui-même par des producteurs. Il s’agit d’un partenariat fort, mais qui n’engage pas d’exclusivité et pourra donc permettre de trouver des complémentarités avec notamment des acteurs des filières implantés sur le territoire pour conquérir des marchés sur lesquels Résalis ne peut ou ne souhaite pas se positionner.

 

Les freins

La multiplicité des démarches sur la thématique de l’alimentation rend complexe la coordination entre les différents porteurs de projets aux différentes échelles.

Les perspectives, les actions envisagées pour la suite 

Etendre / dupliquer l’initiative sur d’autres territoires. Plusieurs acteurs se sont d’ores et déjà rapprochés de Résalis pour la mise en place potentielle d’un outil équivalent sur leur territoire.

 

Contact 

Sibylle DE TARLE
Coordinatrice de l’association Résalis
contact.resalis.79@gmail.com
06 69 73 88 04

www.resalis.com

Partager