Temps de poses / Rebonds : un programme d’insertion professionnelle pour redonner confiance aux femmes éloignées de l’emploi

“Quand ces femmes entrent dans une entreprise, elles n’ont plus peur de s’adresser au chef d’entreprise, de prendre la parole, de dire qui elles sont.”

Régis Morgat, responsable du Crépi Pyrénées

Structure pilote

Crepi Pyrénées, antenne régionale du Réseau Crepi (Club régional d’entreprises partenaires de l’insertion)

CREPI Pyrénées Atlantique, Lescar, 64

Périmètre d’action de l’expérience et rayonnement

Dax et Pau pour le Crepi Pyrénées. L’échelle nationale pour l’ensemble du réseau Crépi.

Partenaires principaux

Prescripteurs : les caisses d’allocations familiales, les entreprises du réseau du Crepi Pyrénées.
Financeurs : le ministère chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances ; la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS de Nouvelle-Aquitaine), la communauté d’agglomération de Pau Béarn Pyrénées, le budget Politique de la Ville.

Calendrier

  • 2020 : demande de la déléguée aux droits des femmes et à l’égalité des Pyrénées-Atlantiques.
  • 2021 : première session d’accompagnement à Pau.
  • 2022 : sessions suivantes et essaimage dans d’autres Crepi de France.

Budget

18 000 €

Crédit photo : Kanati photographe

Depuis 2021, le Crepi Pyrénées propose à des habitantes de Pau et de Dax de participer durant trois mois à des ateliers de reprise de confiance en soi. 70 % d’entre elles ont retrouvé un emploi ou sont en formation. Focus sur cette expérience.

Problème / Besoin initial

Accompagner les femmes cheffes de familles monoparentales

En 2020, la déléguée aux droits des femmes et à l’égalité des Pyrénées-Atlantiques, demande au Crepi Pyrénées d’imaginer une action ciblant les femmes cheffes de familles monoparentales. Outre les problèmes de mobilité, de santé, ou de logement, ce public très spécifique doit faire face à une difficulté supplémentaire : la garde des enfants.
L’équipe du Crepi Pyrénées imagine alors une initiative construite sur trois axes : mettre en place des ateliers de reprise de confiance en soi, démontrer aux femmes accompagnées qu’il n’y a pas de “métiers d’hommes” et qu’elles peuvent exercer tous les métiers – y compris dans le BTP, l’industrie ou les postes à responsabilité -, et organiser une exposition photographique.

Solutions apportées

Entrer dans les entreprises

Depuis 2021, trois sessions d’accompagnement ont été menées, deux à Pau et une à Dax. La première n’a réuni que des femmes cheffes de familles monoparentales. Les deux autres ont visé un public plus mixte : cheffes de familles monoparentales, femmes sans domicile fixe, victimes de violences conjugales, sortant de la prostitution, immigrées… Toujours en groupe de dix, âgées de 22 à 55 ans, elles ont suivi le programme durant trois mois. À raison de deux à trois séances par semaine, elles ont participé à des ateliers de toutes sortes : rencontre avec les responsables des ressources humaines d’entreprises locales, théâtre, peinture, coaching professionnel, relooking, travail sur le CV…

“Les ateliers peuvent varier d’une session à l’autre, mais l’objectif est toujours de leur redonner confiance en elles, et de leur faire rencontrer rapidement des entreprises, indique Régis Morgat, responsable du Crepi Pyrénées. Quand on repère une problématique à laquelle on ne sait pas répondre, de mobilité ou d’accès aux droits par exemple, on organise d’autres ateliers en sollicitant les structures adéquates.”

Vers la fin du programme, une photographe a immortalisé les bénéficiaires dans les situations professionnelles de leur choix. En conductrice de bus, en directrice de banque… Manière de se projeter concrètement dans un métier, mais aussi de rencontrer les dirigeants et les recruteurs de ces entreprises. Clou du programme, une exposition et un vernissage, organisés par les femmes accompagnées, ont dévoilé aux yeux de tous les photographies et le travail mené durant trois mois.

Premiers résultats

70 % de sortie positive et essaimage

Sur les 30 femmes accompagnées, 21 ont trouvé un emploi ou sont en formation. Soit 70 % de sortie positive. Ce qui a encouragé la duplication du programme dans d’autres Crépi de France :
Lille, Orléans, Quimper, Saint-Etienne… À noter que le programme s’appelle “Temps de pose” dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, et “Rebonds” dans le reste de la France.

Facteurs de réussite

Le réseau

L’ADN du Réseau Crepi est de faire se rencontrer demandeurs d’emploi et entreprises. Le Crepi Pyrénées a donc pu s’appuyer sur un réseau d’entreprises locales partenaires qui préexistait au programme. L’association travaille également en étroite collaboration avec les différents acteurs de l’accompagnement social : caisses d’allocations familiales, la plateforme mobilité de la communauté d’agglomération de Pau Béarn Pyrénées, la Cravate solidaire, Essai transformé à Pau, les associations de quartier, les centres d’hébergement et de réinsertion sociale…

Créer une dynamique de groupe

Les nombreux ateliers collectifs et la perspective d’organiser une exposition photographique créent une dynamique de groupe qui “donnent confiance” aux femmes accompagnées.

Enseignements

  • Un public difficile à trouver
    La principale difficulté rencontrée par le Crepi Pyrénées a été de trouver des femmes cheffes de familles monoparentales, comme le demandait la direction régionale aux Droits des femmes et à l’égalité, Co-financeuse de la première session. “Le public féminin est toujours plus difficile à trouver, constate Régis Morgat. D’autant plus quand on a un public aussi précis : femme, cheffe de famille monoparentale, en recherche d’emploi, certaines vivant en quartiers prioritaires de la politique de ville.”

Pespectives

Une nouvelle session de Temps de pose / Rebonds aura lieu en 2023. Face à ce succès, la direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) des Pyrénées-Atlantiques a demandé au Crepi Pyrénées de concevoir un programme similaire appliqué à l’industrie. Lancé en 2022, Femmes et industries sera lui aussi reconduit en 2023.

Personnes ressources

Régis MORGAT
Mail : regis.morgat@crepyrenees.com

Date de publication : 5 décembre 2022

Partager