« Un match pour l’emploi » ou comment faciliter l’insertion professionnelle par le sport

” Un match pour l’emploi” : Le club Ovale citoyen, s’appuie sur le rugby pour aller vers les jeunes, les valoriser et favoriser leur insertion professionnelle en lien avec les entreprises. 

 

 

Lutter contre l’exclusion pour favoriser l’insertion professionnelle

De nombreuses personnes, jeunes, habitants des quartiers prioritaire, personnes réfugiées, personnes discriminées sont en difficulté pour trouver un emploi.

 

Les motifs sont multiples pour l’association Ovale citoyen :

  • la faible maîtrise des codes du monde du travail ;
  • les modes de faire institutionnels des Services publics pour l’emploi (SPE) ;
  • les différentes formes de discrimination (ethnique, religieuse, sexuelle, à l’adresse etc).

 

Cette situation contribue à nourrir un sentiment de rejet auquel s’ajoute une perte de confiance en soi des personnes en difficulté d’insertion. Celles-ci peinent alors à sortir du cercle de l’exclusion.

 

L'équipe d'ovale citoyen après un match

L’équipe d’ovale citoyen après un match

Le sport comme levier de mobilisation et d’insertion professionnelle

Le sport, en revanche, est un formidable outil pour aller vers les jeunes, les valoriser et créer une dynamique collective positive pour les remobiliser.

 

C’est ce qui a motivé le club de rugby social et solidaire Ovale citoyen à mettre en place l’action « Un match pour l’emploi ».  Le projet est destiné à favoriser l’insertion professionnelle, notamment des jeunes, en les mobilisant à travers le sport.

 

Pour Ovale citoyen, le sport collectif est un levier particulièrement utile pour créer une dynamique collective en :

  • renforcant l’estime de soi ;
  • créant un sentiment d’appartenance ;
  • favorisant l’acceptation de l’altérité et donc la mixité ;
  • développant l’effet incitatif (je fais comme celui qui a réussi).

 

Pendant le confinement du printemps 2020, l’association a décliné ce projet pour répondre plus spécifiquement aux besoins de recrutement du secteur viticole dans le Médoc avec l’action « Drop dans les champs ».

 

Les personnes accompagnées sont des joueurs et des joueuses du club. Ils participent aux entraînements, aux matchs, à des tournois… L’idée est de leur proposer rapidement une activité rémunérée au sein d’entreprises en recherche de main d’œuvre.

 

 

Un accompagnement inconditionnel de toutes les personnes exclues et discriminées

L’association travaille de façon inconditionnelle avec toutes les personnes exclues, discriminées ou en difficulté : population migrante, repris de justice, personnes sans domicile fixe, personnes LGBT, jeunes en difficulté ou habitants des quartiers prioritaires…

 

L’action “Un match pour l’emploi” s’adresse en priorité aux jeunes des quartiers mais pas de façon exclusive car l’objectif est notamment de créer de la mixité sociale.

 

Le projet, « Drop dans les champs », a mobilisé en premier lieu des jeunes des quartiers de la métropole de Bordeaux et des personnes bénéficiant du statut de réfugié.

 

Enfin, l’association accompagne également des populations migrantes, parfois sans autorisation de travail, qu’elle souhaiterait inclure dans le dispositif.

 

 

Un club de rugby social et solidaire et des clubs pro

L’association Ovale citoyen est un club de rugby social et solidaire né en 2018 à Bordeaux. Sa mission est de favoriser l’inclusion de ses joueurs et de ses joueuses en s’appuyant sur les valeurs d’unité et de respect de l’altérité. L’association peut compter sur le soutien des acteurs du sport et notamment de plusieurs clubs professionnels.

 

Parmi ces derniers on retrouve des clubs de rugby du Sud-Ouest : l’Union Bordeaux-Bègles, la Section paloise, d’autres clubs du Top 14 comme le Stade français, le Racing 92 ou encore le Montpellier Hérault rugby mais aussi des clubs de football avec les Girondins de Bordeaux.

 

 

Un style de jeu collectif tourné vers l’attaque

 

L’importance du réseau « Sport » pour démarrer

L’idée du projet est née en 2019. Une première action a été menée dans des quartiers de Mantes la jolie avec une trentaine de jeunes.

C’est pourtant pendant le confinement du printemps 2020 que le projet prend de l’ampleur et se concrétise avec la filière viticole dans le Médoc.

 

Le Château Pedesclaux qui appartient au propriétaire du Racing 92 fait face à des difficultés de recrutement. Ovale citoyen en partenariat avec Apis (Association Promotion Insertion Sport), identifie des jeunes souhaitant travailler dans les vignes. Dans un premiers temps, douze puis trente jeunes (habitants des QPV, étudiant précaire et réfugiés statutaires) sont recrutés dans le quartier des Aubiers sur la Métropole de Bordeaux.

 

Deux bus sont affrétés par le club des girondins de Bordeaux pour assurer le transport du quartier aux vignes. « Le réseau sport a été fondamental » explique Jean-François Puêch, directeur d’Ovale citoyen.

 

Les acteurs de l’emploi et les entreprises du secteur viticole s’agrègent

Les jeunes, une fois testés négatif au Covid-19, participent à une journée d’essai pour voir si le travail leur convient. A l’issue de celle-ci, 70% franchissent le pas malgré des horaires matinaux et un travail physiquement exigeant.

Ils s’engagent avec une entreprise de prestation de services qui les met à disposition du Château. Le prestataire de service assure ainsi la formation, la gestion des paies et l’ensemble de l’aspect administratif.

 

Rapidement, des média comme l’Equipe relayent l’information et d’autres châteaux en recherche de main d’œuvre se joignent à la démarche.

Le conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux valide l’opération et la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles) apporte son soutien la démarche.

Pôle emploi, les services de l’Etat avec la Direccte et la préfecture se mobilisent également.

La plateforme de l’association infodroits met en place trois permanences pour faciliter les démarches juridiques des personnes accompagnées.

 

L’association travaille sur plusieurs pistes pour développer et pérenniser son action.

  • Les compagnons du devoir ont mis 20 places de formations diplômantes à disposition du public accompagné.
  • Des recrutements sur 10 mois de l’année sont à l’étude avec les acteurs de la filière viticole.
  • La participation au recrutement pour Kéolis de 200 personnes pour ses activités sur le territoire métropolitain.

 

Le ballon ovale tourne et le bloc avance…

Des jeunes travaillant dans les vignes pendant le confinement du printemps 2020

Des jeunes du quartier des Aubiers à Bordeaux travaillent dans les vignes du Médoc pendant le confinement du printemps 2020

 

L’association Ovale citoyen en coordonnateur

Ovale citoyen coordonne le projet entre les différents partenaires.

L’association assure également le suivi des personnes recrutées et leur accompagnement social.

 

Elle s’appuie pour cela sur une équipe de personnes engagées :

  • un directeur en charge de la coordination et des partenariats ;
  • 4 salariés accompagnateurs sur l’insertion aux profils très variés (ancien professionnel du secteur viticole, travailleur social, médiatrice, assistante sociale…) ;
  • un éducateur spécialisé accompagne les jeunes tout au long de la journée ;
  • une équipe de bénévoles pour le suivi social et la logistique.

 

Côté financement, l’association bénéficie du soutien de Bordeaux métropole et de la préfecture de la Gironde pour ses actions étiquetés « Un match pour l’emploi ».

En revanche elle a financé sur fonds propres sa déclinaison agricole « Drop dans les champs ». Elle répond depuis juin 2020 à des appels à projets (« Appel à projet invisibles ») pour pérenniser l’action.

 

 

Un essai transformé !

L’action « Drop dans les champs » est initialement 100% girondine. Elle connecte les jeunes de la métropole bordelaise avec les châteaux du Médoc.

L’initiative « Un match pour l’emploi », quant à elle, prend forme dans de nombreuses villes que ce soit dans le Sud-ouest (Bordeaux, Agen, Pau) ou ailleurs (Nantes, Mante la Jolie, Nanterre…)

 

L’association envisage d’étendre son action dans d’autres villes d’ici la fin de l’année 2020.

 

 

Un projet de jeu qui se veut pragmatique

Le projet se veut pragmatique, répondant à un besoin social d’une part et à un besoin en recrutement des acteurs économiques de l’autre. Le sport sert ainsi de liant en permettant de capter, de valoriser et de mobiliser les publics mais aussi de fédérer une multitude d’acteurs.

 

 

Résultats obtenus : 300 personnes accompagnées en 6 mois et des nombreuses perspectives de développement pour une insertion professionnelle

Entre janvier et juin 2020, Ovale citoyen a accompagné 300 personnes dont 50 habitent en QPV et 20% de femmes. Parmi ces personnes, 150 ont été mobilisées dans le cadre de l’action « Drop dans les champs ». Plusieurs ont déjà signé des contrats d’apprentissage.

 

A l’été 2020, de nombreuses communes ont sollicité Ovale citoyen au niveau national.

 

Dans le sud-ouest, des mairies (Pau, Agen, Talence, Bordeaux) souhaitent mettre en place un tournoi mixant les habitants des quartiers. A l’issu de celui-ci, les participants seraient amené à travailler sur leur projet professionnel.

 

 

Points de vigilance : la mobilité, l’entente des groupes et la maîtrise de la langue pour cette insertion professionnelle réussie

La principale difficulté rencontrée est sans aucun conteste la mobilité. Sur les 300 personnes accompagnées en juin 2020, seules 19 ont le permis B.

Pour cela l’association a multiplié les initiatives : mise à disposition gracieuse de véhicules par des partenaires (girondins de Bordeaux), location de minibus, appel à bénévolat … ou encore la mobilisation d’étudiants précaires pour conduire les personnes sur leur lieu de travail !

 

La maîtrise de la langue par au moins un membre au sein de chaque groupe s’avère également être une condition de succès afin de garantir la bonne diffusion de l’information. Enfin il est important de repérer et de désamorcer les éventuels conflits au sein des groupes qui peuvent parfois être de nature territoriaux ou ethniques.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

 

Contact Ovale citoyen
Jean-François Puêch, directeur
Tel : 06 32 22 33 91
Email : puechjf@orange.fr

 

Contact PQN-A
E-mail : contact@pqn-a.fr

Partager