Uztartu / Association Herriko Ogia

Filière “Blé – Farine – Pain ” en Pays basque

 

Résumé 

Après trois années de réflexion au sein du cluster Uztartu naît l’Association Herriko Ogia avec pour idée, la création d’une filière Blé – Farine – Pain. Aujourd’hui, une quinzaine d’agriculteurs sont accompagnés dans la culture d’un mélange de 5 variétés de blé panifiables dans le cadre d’une filière mobilisant deux minoteries et une soixantaine d’artisans boulangers sur l’ensemble du Pays Basque. Ils sont accompagnés de l’amont à l’aval de la filière, depuis la production (conduite de culture et démarche respectueuse de l’environnement) jusqu’au circuit de vente en boulangerie en passant par la transformation minotière.

 

Thématiques :

alimentation, agriculture durable, économie de proximité, juste rémunération des producteurs.

 

Aire d’influence :

producteurs de blé à Saint Palais et environs, minoteries à Mauléon et Ustaritz et boulangers dans tout le Pays Basque.

 

Partenaires techniques :

cluster Uztartu, Euskal Herriko Laboranza Ganbara (EHLG).

 

Partenaires financiers :

région Nouvelle-Aquitaine, Agence de l’eau Adour Garonne.

 

Le contexte 

En mars 2010, un cluster agroalimentaire sur le Pays basque est créé après 2 ans de réflexion en amont. Plusieurs objectifs sont poursuivis au sein du Cluster :

  • la “construction” de filières amont/aval,
  • l’étude et la réalisation d’emballages agroalimentaires éco-conçus,
  • l’étude d’un dispositif facilitateur de l’innovation en Pays Basque,
  • la contribution active à une Marque Territoriale Pays Basque.

 

L’objectif  

L’idée est venue lorsque plusieurs paysans souhaitant sortir de la production et de la monoculture du maïs ont cherché un moyen de réintroduire la culture du blé dans le Pays basque. Maintenir des sols fertiles grâce aux rotations de cultures, limiter l’utilisation d’eau et pérenniser l’activité agricole sont les principaux objectifs. Le blé HERRIKO est issu d’un mélange de variétés adaptées aux sols et au climat du Pays Basque.

Un autre objectif est celui d’une meilleure rémunération des paysans avec une vraie répartition de la valeur ajoutée. Le blé est vendu à 200 € la tonne contre une moyenne de 165€/t en France. Pour les boulangers, il s’agit avant tout de répondre à la demande des consommateurs. Le projet n’était pas forcément intéressant sur le plan économique mais l’argument de « marketing territorial » était important aux côtés de la conviction de travailler pour une bonne cause.

 

La mise en œuvre des actions

Le blé Herriko est produit selon un cahier des charges qui garantit une agriculture raisonnée et respectueuse de l’environnement. La farine HERRIKO est une farine de tradition française ne contenant aucun additif ni conservateur.
Deux entreprises familiales de meunerie sont engagées dans la démarche avec le souhait de s’approvisionner localement, de créer un nouveau débouché pour les agriculteurs et d’agir pour le développement durable en réduisant le transport du blé.

 

Les clés de la réussite 

  • EHLG assure un accompagnement des agriculteurs pour la conduite de culture, avec le souci de pratiques durables, respectueuses de l‘environnement,
  • le cluster mobilise les minotiers et assure aussi la prospection des boulangers,
  • la minoterie constitue un vrai moteur pour la filière,
  • les différents maillons de la filière se sont dotés de cahiers des charges de production et de transformation qui garantissent l’origine et la qualité des produits,
  • les valeurs portées par ce projet rencontrent à la fois la demande des consommateurs, l’évolution globale de la société

 

Les freins

Les aléas climatiques peuvent menacer la régularité d’approvisionnement des meuniers. Les récoltes catastrophiques de 2018 ont révélé la sincérité de la démarche d’Herriko « on ne peut vendre que ce que l’on produit localement ». Par ailleurs, elle a conduit l’ensemble de la filière à envisager la constitution d’un stock de report pour sécuriser les approvisionnements de la minoterie et des boulangers en farine.

 

Les perspectives, les actions envisagées pour la suite 

  • développement à la hausse des volumes de manière modérée pour préserver l’authenticité de la filière,
  • partenariat avec une brasserie du Pays Basque afin qu’elle puisse utiliser le Blé Herriko déclassé pour faire de la bière blonde. Le contrat autorisant l’utilisation de l’image de la marque a été passé pour un an pour tester le partenariat. Cette action contribuerait à terme à payer les charges de stockage,
  • chercher du mécénat auprès d’opérateurs économiques et pourquoi pas proposer, si la production le permet, la farine Herriko à des acteurs du territoire (Maison Pariès, Adam …) gros consommateurs de farine,
  • objectif global porté par la filière à moyen terme : mieux se structurer pour produire et commercialiser plus de farine Herriko dans le but de devenir indépendant de toute aide publique ou privée.

 

Contact

Noémie WILLEMSE
Animatrice de la démarche de filière Herriko Ogia,
Mise à disposition par le Cluster Uztartu pour 25% pour HO, depuis juin 2018.
herriko.ogia@orange.fr  
09 67 21 71 13 – 06 72 40 55 56

http://www.uztartu.fr/fr/filiere-ble-farine-pain.html

 

Partager