Retrouvez des initiatives solidaires de territoires suite aux Journées Solutions Solidaires, à Cenon !

solutions solidaires

Les territoires étaient au coeur des enjeux écologiques et solidaires lors des Journées Solutions Solidaires lors des rencontres organisées par le Département de la Gironde, à Cenon (au rocher de Palmer), les 5 et 6 février 2020. De nombreuses questions ont été abordées à cette occasion : Comment les territoires produisent-ils des actions éco-solidaires ? Quels rôles jouent les acteurs de la société civile, les élus et comment peuvent-ils collaborer ? Comment préserver les biens communs et renforcer le pouvoir d’agir des citoyens ? Quelle mise en réseau de toutes ces initiatives ?

À l’heure de l’urgence écologique et solidaire, les territoires sont en première ligne pour agir et accompagner ces projets. Ils sont au cœur de l’émergence de ce nouveau modèle éco-solidaire.

Retrouvez des initiatives de solutions solidaires en Nouvelle-Aquitaine !

 

 

Quelques illustrations en Gironde… et ailleurs

 

Gironde // Pass Mirail à Bordeaux

Le projet : Pass Mirail est un lieu d’accueil et d’accompagnement des jeunes âgés de 18 à 25 ans étant en souffrance psychique. De manière anonyme, libre et gratuite, ce service leur permet de recréer du lien social, de développer un réseau et d’être appuyés dans leurs parcours. Julien Muzard, porteur du projet, explique que « pour intéresser les jeunes, on les laisse venir, on accueille en groupe (au moyen d’un café/activité/médiation/création/jeux/sorties). On ne donne pas directement un rendez-vous avant d’avoir tissé un lien avec eux ».

 

 

Landes // Le village Alzheimer à Dax

Le projet est de créer un écosystème de 7 hectares reproduisant un aspect “village”. Ce projet a pour ambition d’accueillir 120 personnes atteint de la maladie d’Alzheimer. Devant voir le jour prochainement, ce site présente la particularité de s’ouvrir vers l’extérieur grâce à la possibilité pour les habitants des alentours de pouvoir y venir. Ce “village” a pour objectif de maintenir le lien social et ainsi, de répondre au mieux aux besoins des résidents. L’implantation de différents services directement sur les lieux (restauration, coiffeur, boulangerie, etc) répond à cet objectif.

 

 

 

Lot et Garonne // Car 47

Le projet : Car 47 propose à des personnes âgées dépendantes de pouvoir être mobiles grâce à celles qui peuvent encore conduire. C’est une mise en relation entre besoins et services : ceux qui ont besoin d’être mobiles, et ceux qui ont besoin d’avoir un complément de salaire. Ce système permet ainsi de maintenir du lien social pour des personnes souvent isolées. C’est aussi un service permettant de garantir un égal accès aux droits et in fine de préserver l’autonomie des aînés sur le territoire. 

 

 

Solutions Solidaires, c’est aussi plusieurs actions dans le domaine du recyclage, des économies d’énergie, des énergies renouvelables, de la culture, du lien social, des tiers lieux, de l’inclusion numérique…

Retrouvez diverses expérimentations à travers les territoires sur le site solutions solidaires !

 

 

S’informer, recenser, essaimer : les clefs du succès !

 

Pourtant forts en projets d’initiatives locales, les territoires conservent des difficultés à “capter” l’ingénierie qui oeuvre pour ce développement. Ce fut la principale problématique mise en avant dans les débats lors des tables rondes. 

Comme solution (non exhaustive), Jean-Paul Raymond (président de l’ANDASS) propose une démarche « aller vers », « sortir de l’entre soi », et « manager le personnel » en faisant en sorte que cette démarche fasse partie du temps de travail. 

Ariel Kyrou, directeur régional de Solidarum.org et de Visions solidaires pour demain s’empare de cette problématique de gap entre paroles et actes : « il y a des gens qui font mais ils manquent de visibilité : il faut que des verrous sautent et accepter l’idée que beaucoup de choses viennent du terrain. C’est une manière de construire ». 

Pour s’informer, des plateformes répertoriant les innovations sociales existent :

 

 

Quelles conclusions ?

 

Au fil des débats de cet événement, 3 grandes priorités se dessinent :

  1.  Lutter contre les inégalités sociales : le besoin de recréer du lien entre les citoyens se fait sentir. Réduire les écarts, favoriser la mixité et lutter contre l’isolement sont autant d’objectifs à atteindre pour ces solutions solidaires.
  2.  Réduire les inégalités spatiales : la mobilité et la proximité comme buts ultimes pour nos territoires. Les zones isolées et les tranches de populations ignorées sont les cibles des solutions proposées par ces projets locaux.
  3. La transition écologique globale comme enjeu : repenser notre rapport à la nature dans les démarches sociales et économiques. L’opposition entreprise et justice sociale est artificielle : “l’entreprise et la société de capitaux ne sont pas synonymes” explique Hugues Sibille, président du laboratoire de l’Economie Sociale et Solidaire.

 

 

L’engagement citoyen est finalement un outil ascendant mettant fin au débat “écologie versus solidarité”, puisque les deux sujets convergent. Sur le terrain de la transition environnementale et sociale, les porteurs de projets éco-solidaires offrent des opportunités pour que les territoires avancent et s’adaptent. Ils sont in fine la traduction d’un besoin d’engagement solidaire symptomatique de l’urgence climatique et démocratique.

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site de solutions solidaires : la plateforme des  solidarités nouvelles 

Partager