La Base, un outil de mutualisation des ressources liées à l’inclusion et la médiation numérique

La Base du numérique d’intérêt général est un outil sous forme d’une plateforme collaborative qui permet de réunir et d’organiser toutes les ressources utiles dans les activités de médiation et d’inclusion numérique.

Outil de partage, d’échanges, de présentation ou encore de valorisation de production, chacun peut trouver son intérêt sur la Base. 

 

Découvrez La Base de Hubikoop et PQN-A !

 

 Pourquoi cet outil a t-il été créé  ?

 

Plus qu’une nouvelle « banque de dispositifs », les acteurs·rice·s et les décideur·se·s de l’inclusion et de la médiation numérique ont surtout besoin et envie de mettre en commun eux-mêmes ce qui leur permet d’exercer leur métier.” (Enquête Praticable, 2022)

 

Il n’existe pas aujourd’hui d’espace partagé commun à l’ensemble des acteurs répertoriant les dispositifs et ressources de l’inclusion numérique. Au contraire, il en existe plusieurs, mais non-exhaustifs, ou parfois peu maintenus à jour. Or, le besoin des professionnels de l’inclusion et de la médiation numérique est régulièrement exprimé. D’ailleurs, ce besoin avait été identifié dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie nationale pour un numérique inclusif.

 

En quoi consiste cet outil ?

 

Le programme Société Numérique de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) a développé un outil utile à destination des acteurs de l’inclusion et de la médiation numérique, leur permettant de :

  • mettre en lumière la richesse de l’offre déjà existante
  • stimuler la création de nouvelles ressources répondant à des besoins collectivement identifiés
  • favoriser une large diffusion, utilisation et appropriation des ressources
  • Centraliser les ressources existantes et celles à venir.

 

L’élaboration de cet outil s’appuie sur un travail d’enquête et de co-construction conduit tout au long de l’année 2022. Il a été en lien étroit avec des professionnels du secteur (les Éclaireurs) afin que La Base réponde au besoin de mutualisation et de partage de ressources et productions. 

 

Pourquoi le déployer au sein de sa collectivité ?

 

On retrouve trois niveaux d’utilisation de La Base : 

 

  • S’inspirer :

 

    • Prendre connaissance et s’inspirer des ressources mises en ligne par d’autres acteurs de la médiation numérique.  Exemple fiche-ressource pour améliorer le référencement de son site internet.

 

    • Trouver des trames d’animation d’ ateliers individuels et/ou collectifs sur différentes thématiques. Exemple de trames d’ateliers par le réseau de médiation numérique de la Creuse

 

  • Partager et collaborer :

 

    • Informer les acteurs de son territoire qui touchent de près ou de loin à la médiation numérique de l’existence de cet outil et des possibilités de mobilisation des ressources dans le cadre des missions de chacun.

 

    • Avoir le même niveau de connaissance sur les sujets / chantiers liés à l’inclusion numérique entre les agents de la collectivité en créant sa propre base qui deviendrait une ressourcerie interne pour la structure. Exemple : la création d’une base privée entre le médiateur numérique de la collectivité et les services d’action sociale sur les sujets de parentalité

 

    • Echanger avec d’autres collectivités territoriales sur les sujets liés à l’inclusion numérique et plus largement au numérique d’intérêt général. A titre d’exemple, le forum dédié aux collectivités territoriales sur le sujet des pass numériques a été déplacé sur la Base avec des modèles de marchés publics pour acheter des pass. Exemple de l’ex-forum des collectivités lauréates au pass numérique

 

  • Mettre en valeur :

 

    • Valoriser vers l’extérieur les ressources produites par les différents acteurs de la collectivité en présentant les supports réalisés. Exemple d’une fiche ressource  qui se veut comme une page de présentation détaillée d’un outil

 

La Base permet de créer des espaces :

  • ouverts à tous (public),
  • interne à une structure ou une collectivité (privé)
  • privé avec exception (ciblé vers une typologie d’acteurs par exemple) suivant les niveaux de confidentialité des contenus partagés. 

 

A qui s’adresse cet outil ?

 

La Base s’adresse à tous les acteurs de la médiation numérique, collectivités territoriales y compris. Elle se veut ouverte aux acteurs ayant un quelconque attrait à la médiation numérique et au numérique d’intérêt général, qui souhaitent trouver de la documentation sur le sujet. 

 

Passer à l’action

 

  • Etape 1 – S’inscrire sur La Base

 

L’inscription sur la plateforme est simple. En effet, en remplissant les 6 champs de renseignements (nom, prénom, mail, type d’acteur, territoire, mot de passe), vous créez votre compte. Ensuite, vous recevez par mail une demande de confirmation que vous devez accepter.

 

  • Etape 2 – Suivre un temps de présentation et d’échange 

 

Cette étape est optionnelle mais fortement recommandée pour comprendre l’ensemble des fonctionnalités et possibilités offertes par l’outil. En effet, ce temps permet aussi de tester en temps réel la plateforme et de poser vos éventuelles questions. 

 

  • Etape 3 – Créer son établi 

 

En créant votre établi (votre base professionnelle), vous créez un dossier dans lequel vous pourrez y insérer vos documents et ressources. Vous pouvez créer plusieurs bases (par thématique, par territoire, par typologie d’acteurs, etc) suivant vos besoins. Les bases peuvent être publiques ou privées. D’autre part, vous pouvez restreindre l’accès suivant vos besoins. 

 

Créer une base pour sa collectivité permet de centraliser les ressources, outils et documents qui pourraient intéresser une partie ou la totalité des agents de sa structure ou de son territoire d’intervention.

 

 

 

  • Etape 4 – Publier une ressource 

 

Une des fonctions de la base est de publier du contenu (ressources, documents, flyers, mémo, plans de construction d’un objet, tutos, kit de prise en main, liens hypertextes) pour une partie ou toute la communauté de la base. En quelques minutes, vous partagez aux acteurs vos productions, travaux internes, des ressources que vous jugez pertinentes. Vous choisissez également les personnes qui peuvent y avoir accès.

 

 

Vous pouvez également faire des recherches pour trouver une base, une ressource. En effet, de nombreuses productions ont déjà été réalisées par vos pairs ou des acteurs de la médiation numérique. Ne perdez plus votre temps à produire des contenus similaires, d’autres l’ont peut être fait avant vous !

 

 

Par ailleurs, vous avez la possibilité d’utiliser des mots-clés et de choisir des catégories de #tags (filtres) adaptés à votre recherche. Autrement dit, en filtrant votre requête, vous trouverez les contenus partagés par d’autres, répondant au mieux à vos besoins  

 

  • Etape 6 – Contribuer à l’amélioration de la Base 

 

Agents de collectivité, votre voix compte ! En effet, l’outil La Base, pensé comme une ressource contributive, fait avec et pour les acteurs de la médiation numérique s’intègre dans une démarche itérative. L’idée étant d’avancer pas à pas et d’ajuster les fonctionnalités proposées au gré des usages des utilisateurs. C’est pourquoi vous êtes fortement invité à participer aux temps d’amélioration de la plateforme. Devenez un contributeur régulier ! 

 

 

Les conditions de réussite

 

  1. Présenter l’outil à l’ensemble de ses agents avec des exemples concrets de ressources qu’ils peuvent utiliser / mobiliser dans le cadre de leur métier ;
  2. La Base est un outil collaboratif qui s’accompagne d’une logique d’animation et de communication  pour faciliter  la prise en main de l’outil ;
  3. Il est important de définir le rôle de La Base pour les agents de sa collectivité : est-ce un outil collaboratif du quotidien qui centralise l’ensemble des ressources / documents ? Est ce une vitrine pour présenter et détailler un outil, une méthodologie, un dispositif mis en place ? Est ce une banque de ressources pour s’inspirer sur des sujets spécifiques ?

 

 

Les freins à anticiper 

 

La Base n’est pas conçue pour se substituer aux autres outils déjà mis en place : en effet, nulle obligation de migrer tous les contenus déjà produits dans La Base, un tag “bibliothèque d’outils” peut permettre de faire directement des redirections vers les outils existants.

 

FOCUS SUR : le déploiement en Nouvelle-Aquitaine

 

Entretien avec Eric Querillacq, Conseiller Numérique France Services (CNFS) pour le département de la Vienne (86)

 

Bonjour Eric, comment utilises-tu La Base dans ton quotidien ?

 

Tout d’abord, j’utilise La Base comme un établi où je peux retrouver l’ensemble des ressources utiles pour répondre au mieux aux différentes sollicitations. Je publie dans La Base des fiches ressources qui peuvent me servir lors d’un atelier collectif ou un accompagnement individuel en fonction des thématiques. 

 

D’autre part, la Base globale permet également de créer sa propre base, c’est-à-dire son propre établi que l’on peut partager ou non dans La Base globale. Le fait de pouvoir classer les fiches ressources de ma base en « collections » me permet de les retrouver plus facilement. Par exemple, j’ai une collection « parentalité numérique » ou encore « réseaux sociaux ». Lors de ma veille, je collecte des outils, des liens, des sites, des informations… que je trouve pertinent de garder et de partager à l’aide de La Base.

 

 A qui sont destinés les contenus que tu publies? 

 

D’une part, les contenus que je partage sont destinés à mes collègues CnFS de ma structure (Département de la Vienne). Néanmoins, ils sont également destinés à tous les professionnels de la médiation numérique ayant accès à La Base.

De plus, si je publie une fiche ressource en mode « public » et que je partage le lien de cette fiche, toute personne recevant ce lien peut consulter la fiche ressource sans avoir à créer de compte sur La Base. Par exemple, c’est le cas de la fiche ressource regroupant toutes mes newsletters mensuelles destinées à l’ensemble de ma structure et à mes partenaires. 

D’autre part, je partage les liens de certaines fiches ressources à mes partenaires par exemple lors d’une rencontre de préparation à un atelier et ainsi montrer des ressources pertinentes en fonction de la thématique à aborder. C’est un peu comme un catalogue de ressources, d’outils classés par thématiques (les collections) que je peux présenter de manière officielle à mes partenaires.

 

 

Pour finir, comment les agents de ta collectivité peuvent-ils s’emparer de La Base ? 

 

Chacun est libre de s’approprier La Base comme il le souhaite. Il y a 2 grands principes :

  • D’une part, la Base globale regroupant toutes les bases satellites des inscrits et qui sont partagées (en mode « public »)
  • D’autre part, la Base personnelle ou alors la Base de groupe (un service, une entité, une catégorie d’agents) qui leur permettra de regrouper tous les outils, ressources utiles à leurs missions quotidiennes.

 

Par exemple dans ma structure, il y a des agents de la PMI (protection maternelle et infantile) ou encore des éducateurs ASE (Aide sociale à l’enfance). Nous avons créé une base avec uniquement des ressources ayant une thématique liée à leurs publics (temps d’écran, usages raisonnés des réseaux sociaux, parentalité numérique…). Avec les CESF (Conseiller en économie sociale et familiale), on a crée une base pour toutes les ressources liées au budget, à l’économie du quotidien, aux services bancaires…

 

Pour en savoir plus :

 

  • Documentation du projet de la plateforme de l’outillage de l’inclusion et de la médiation numérique par l’ANCT ;

 

  • Présentation de plusieurs bases :

 

 

Une question ? Contactez-nous !

 

Pour toutes informations complémentaires : labase@anct.gouv.fr

 

Contactez Hubik :

Hub de Nouvelle-Aquitaine pour un numérique inclusif

Mail : contact@hubik.fr

 

Contactez PQN-A :

Laurine Brun, référente Inclusion numérique et territoires

Tél : 07 72 55 06 99

Mail : laurine.brun@pqn-a.f

Partager