Les lauréats de l’AAP régional Circuits alimentaires locaux pour 2020

Les thématiques de l'appel à projet

Le développement des circuits alimentaires locaux est un enjeu fort en Nouvelle-Aquitaine. Identifiés dans la feuille de route Neo Terra, ils constituent un levier d’action pour accompagner les mutations du modèle agricole. Ces circuits contribuent également à relocaliser l’économie alimentaire dans les territoires. Et s’adaptent aux nouvelles attentes sociales et sociétales.

 

14 projets financés avec plus de 950 000 € pour l’alimentation de demain

 

L’appel à projet a fait l’objet du dépôt de 32 dossiers entre le 1er février et le 30 juin 2020. Sur les 32 dossiers, six dossiers Projets alimentaires territoriaux (PAT) ont été orientés vers une instruction et un financement de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF). Ensuite, 28 dossiers “Coopération” ont fait l’objet d’une instruction de la Région Nouvelle-Aquitaine. Ainsi, c’est 14 projets qui sont lauréats pour 2020. Ceux-ci se répartissent : douze projets “Coopération” financés par la région, un traitement à part pour le projet de ceinture verte du Béarn et deux PAT financés par la DRAAF.

 

Parmi ces projets, on retrouve particulièrement les suivants :

  1. Quatre initiatives concernent la préfiguration et l’expérimentation d’outils collectifs structurants. Avec un tiers-lieu maraîcher agricole (Tulle agglomération), des équipements et matériaux de stockage et de distribution de fruits et légumes (Grand Angoulême), une conserverie coopérative (Landes Nature Côte d’Argent) et un espace test maraîcher collectif (Ceinture Verte Pays de Béarn) ;
  2. Deux projets visent le développement des approvisionnements par la structuration de la filière fruits et légumes [chambre d’agriculture de Dordogne et Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural (CIVAM) Produire Partager Manger Local] ;
  3. Un projet vise au développement des partenariats économiques entre acteurs des systèmes alimentaires locaux, suivant un programme opérationnel territorial (Club d’entreprises du Pays Ribéracois) ;
  4. Deux projets ciblent l’approvisionnement en produits locaux dans la restauration collective hors domicile (chambre d’agriculture de Gironde, comité d’activité sociales et culturelles interentreprises de la région de Limoges) ;
  5. Deux démarches concernent la structuration de filières viandes (association régionale des éleveurs ovins viande et lait d’Aquitaine, bureau régional interprofessionnel du lapin de chair Nouvelle-Aquitaine) ;
  6. Un projet concerne la mise en place d’une logistique d’approvisionnement. Qui s’appuie sur le développement à l’échelle départementale d’un market place (Association de Développement de l’Emploi Agricole et Rural 47) ;
  7. Deux projets alimentaires territoriaux (communauté d’agglomération de Rochefort Océan et communauté d’agglomération de la Rochelle).

 

Ces projets seront donc mis en réseau dans le cadre de l’animation régionale menée par le Groupement d’Intérêt Public (GIP) Pays et Quartiers de Nouvelle-Aquitaine. Cette animation promeut les démarches retenues. De plus, elle accompagne la qualification des porteurs de projets. D’autre part, elle favorise les échanges d’expériences et leur diffusion sur les territoires.

 

Un appel à projet régional État-région unique en son genre

 

La région Nouvelle-Aquitaine soutient les projets de coopération innovants sur les territoires. Ce sont ceux qui concourent au développement des circuits alimentaires locaux. Il s’agit de soutenir la structuration de filières alimentaires locales. Notamment en répondant à la demande de proximité, créatrices d’emploi dans les territoires. Et, en garantissant une juste répartition de la valeur pour les producteurs.
Ces sujets sont aussi au cœur de la politique contractuelle territoriale. Cette politique, déployée à l’échelle des 51 territoires de contractualisation, contribue :

  • au dynamisme économique des territoires,
  • au développement des services de proximité,
  • à la redynamisation des centre-ville et centre-bourgs.

Dans le contexte de crise sanitaire et de relance des territoires, la région renforce donc son soutien aux projets alimentaires. Elle encourage les coopérations et les solidarités urbain-rural qui contribuent à la résilience des territoires. L’État et la région partagent ces ambitions dans le cadre de la Feuille de route régionale.

L’appel à projet est destiné à soutenir des projets de coopération opérationnels, innovants et structurants. Ainsi, qu’ils soient portés par des structures publiques ou privées. Il cible les priorités suivantes :

  1. Structurer les filières alimentaires locales en Nouvelle-Aquitaine ;
  2. Développer des circuits alimentaires locaux diversifiés, prenant en compte l’ensemble des acteurs de l’amont à l’aval de la filière ;
  3. Adapter l’offre à la demande alimentaire locale ;
  4. Développer la consommation en produits locaux, de qualité et/ou bio, dans les différents marchés régionaux ;
  5. Expérimenter de nouvelles solutions logistiques d’approvisionnement et de distribution ;
  6. Développer de nouveaux outils de transformation, de stockage, de distribution et de commercialisation collectifs.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez PQN-A !

Zoé Pujol, chargée de mission

Tél : 06 31 21 56 09

E-mail : zoe.pujol@pqn-a.fr

 

 

 

Partager

Étiquettes :
,