l_ufcquechoisirL’association de consommateurs UFC-Que Choisir vient de publier les résultats d’une enquête sur l’accès aux soins en France. Cette enquête porte sur l’exploitation des données de “l’annuaire santé” de la Cnam, ciblées sur quatre professions médicales : généraliste, ophtalmologiste, gynécologue et pédiatre.

Ce travail – qui combine une approche en termes d’offre de soins et de proximité géographique (moins de 30 minutes du domicile) – aboutit à une typologie en cinq territoires : désert médical (au moins 60% en dessous de la moyenne médicale), accès difficile aux médecins (entre 30 et 60% en dessous), accès satisfaisant (entre la moyenne nationale et 30% en dessous), offre abondante de médecins (entre la moyenne nationale et 30% au-dessus) et offre surabondante (au-delà de 30%).

Selon l’étude, jusqu’à 20 millions de Français ont un accès restreint aux soins et, entre 2012 et 2016, l’accès à un médecin généraliste s’est dégradé pour environ un quart de la population. Cette dégradation monte même à 38% pour les ophtalmologistes, 40% pour les pédiatres et 59% pour les gynécologues (chiffres en partie biaisés, puisqu’ils ne tiennent pas compte des choix de santé publique concernant ces deux dernières professions).
Entre 14,6 millions d’usagers (pour les généralistes) et 21,1 millions (pour les pédiatres) vivraient ainsi dans un territoire “où l’offre de soins est notoirement insuffisante”, principalement dans les zones montagneuses et rurales (même s’il existe aussi des déserts médicaux urbains).

L’UFC-Que Choisir met à disposition sur son site une carte intéractive permettant de savoir quelle est l’offre médicale par commune.
Quelle est l’offre de médecins, gynécologues, ophtalmologues et pédiatres près de chez vous ? Habitez-vous dans un désert médical ? La situation de votre commune a-t-elle évolué entre 2012 et 2016 ? Grâce à cette carte interactive, vous pouvez découvrir si les médecins accessibles sont suffisamment nombreux pour couvrir les besoins médicaux de la population. Sont également disponibles le niveau des dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins de la région. Cette carte permet de tester l’offre médicale pour quatre spécialités : médecins généralistes, ophtalmologistes, gynécologues et pédiatres.

A destination des consommateurs, cette carte peut être également utile pour les professionnels des territoires pour avoir une meilleure lisibilité de l’offre médicale sur vos territoires.

Partager

Étiquettes :