l_etudemlalpcLa Direccte Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes vient de publier une étude sur les missions locales de la grande région.

En Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, on compte 43 missions locales (ML). Les situations et les potentialités des territoires que recouvrent les missions locales sont très contrastées. La plus étendue, celle des landes qui recouvre tout le département, et la plus petite, celle de Bordeaux qui recouvre la commune uniquement, illustrent bien l’hétérogénéité des zones de couverture que constituent les ML.

L’objectif de ce document est de dresser un panorama cartographique de la situation socio-économique et démographique des zones de couverture des missions locales, et de fournir un ensemble de données de cadrage pouvant être mises en perspective des moyens attribués aux missions locales et de leurs activités.

En guise de synthèse, la Dirrecte propose un indicateur synthétique constitué en combinant plusieurs critères (part de la JNO dans la population jeune, part de la DEFM jeunes longue durée, évolution de la DEFM jeunes de 2012 à 2015, évolution de l’emploi salarié et revenu fiscal annuel de référence). La valeur de cet indicateur correspond à la somme des rangs de chaque ML pour les 5 critères. Plus la somme des rangs est faible, plus la ML cumule des difficultés au regard de ces 5 critères retenus.

A partir de cet indicateur, les ML sont classées en plusieurs groupes :

  • Un premier groupe constitué des zones en situation plus difficile au regard de des 5 critères retenus : les zones sur la diagonale allant de Langon à Guéret, en passant par Ribérac, Thiviers, Villeneuve-sur-Lot, Saint-Yrieix-La-Perche, auxquelles s’ajoutent celles de Châtellerault, Parthenay et Saintes.
  • Un second groupe en situation relativement difficile, mais dans une moindre mesure par comparaison au premier groupe : les zones de Lesparre-Médoc, Blaye, Libourne, Bergerac, Marmande, Périgord-Noir, Brive-la-Gaillarde, Thouars et Lusignan.
  • Un troisième regroupant les zones un peu moins en difficulté par comparaison aux deux groupes précédents : Bressuire, La Rochelle, Rochefort, Royan, Angoulême, Arc-Charente, Jonzac, Limoges, Tulle, Ussel, Périgueux, Mont-de-Marsan, Cadillac et Cenon.
  • Un quatrième avec les zones en meilleure situation par comparaison aux autres :Niort, Poitiers, Mérignac, Pessac, Bordeaux, Arcachon, Agen, Pays Basque, Pau-Pyrénées, Mourenx, Morlaàs

Cette étude permet d’avoir un point de vue particulier sur la situation des territoires aquitains.

Consulter l’étude

direccte.gouv.fr

Partager

Étiquettes :
,