On y était : Rencontre des médiateurs adultes relais de la Gironde

adultes relai médiation sociale

Le 2 mai 2022, la Préfecture de Gironde organisait une journée dédiée aux médiateurs sociaux en contrat adultes relais du département. PQN-A était partenaire de cet événement. Organisé au Rocher de Palmer à Cenon, il a réuni une centaine de personnes. La journée était destinée aux médiateurs et aux structures employeuses. Elle visait à informer et à valoriser des parcours. Il s’agissait également de débattre des enjeux qui entourent la médiation sociale et à co-construire des outils partagés.

Photo ci-dessous : Copyright Ville de Talence

 

Vidéo : France Médiation, 2020

 

Une journée dédiée aux médiateurs et à leurs structures employeuses

Le Secrétaire général de la Préfecture a ouvert la journée. Christophe Noël du Payrat, France Médiation et l’IRTS ont ensuite transmis aux médiateurs et à leurs structures employeuses des informations clés sur le fonctionnement du dispositif et sur le métier de médiateur social. Par la suite, Bénédicte Madelin, Présidente de la Fédération des associations de médiation sociale et culturelle d’Ile-de-France, ancienne directrice de Profession Banlieue et Vice-présidente de France Médiation a pris la parole. Cette intervention a notamment permis de mettre en débat les grands enjeux liés au métier de médiateur social et son évolution.

Le temps fort de cette matinée fut sans conteste la table ronde consacrée à des témoignages inspirants de cinq médiateurs sociaux du département. Ils ont ainsi évoqué leurs parcours professionnels pendant et à la sortie du dispositif adulte relai. Ces témoignages et les nombreuses interventions des participants ont mis en évidence :

  • l’attachement au métier de médiateur social,
  • les valeurs fortes partagées par les professionnels comme le sens de l’intérêt général,
  • la volonté de rendre service aux habitants.

La deuxième partie de la journée était articulée autour de travaux en ateliers. Ils ont permis de mettre les professionnels en réseau, de partager les bonnes pratiques et les outils et de prendre du recul sur le métier.

 

Points à retenir concernant les enjeux du métier de médiateur social 

  • La diversité des missions mises en œuvre par les médiateurs pose la question de la réalité de la médiation sociale aujourd’hui. Les structures employeuses doivent poursuivre un travail d’information pour éviter les effets d’opportunité. Tous les adultes relais de la Gironde ne font en effet pas de la médiation sociale. Certains sont ainsi positionnés davantage sur des missions qui relèvent de la tranquillité publique.

 

  • Les employeurs sont eux aussi très divers (collectivités, associations de tailles diverses). Ils disposent ainsi de moyens différents pour accompagner les salariés dans leur parcours. Les employeurs présents ont pu exprimer par ailleurs leur grande préoccupation quant à la pérennisation des postes et à la valorisation des salaires. La précarité des postes a été largement soulignée tout au long de la journée et plusieurs ont appelé à ce que les médiateurs entrent dans le droit commun.

 

  • Un enjeu majeur est celui de la professionnalisation des médiateurs et de la reconnaissance du métier. En effet, dans le cadre du dispositif adulte relai, les médiateurs disposent d’un droit à la formation. Les contours sont insuffisamment connus des employeurs et des salariés, en particulier dans le cadre du Plan de professionnalisation piloté par la DREETS. Les outils et structures ressources en matière de formation doivent pouvoir être plus largement mobilisés. Une logique de construction de parcours doit prévaloir, au-delà des 6 jours de formation à la prise de poste qui sont proposés par l’IRTS. Les médiateurs font état d’une forte volonté de monter en compétences. Cependant ils se heurtent souvent au manque de moyens, au déficit de l’offre de formation, sur la question de la gestion des conflits notamment

 

  • Un besoin marqué de travailler en réseau, de partager les outils et les expériences. Cette mise en réseau vise plusieurs objectifs :
    • Prendre du recul sur le métier et les situations à travers les échanges entre pairs,
    • S’inspirer de bonnes pratiques repérées et les déployer sur d’autres quartiers, par exemple sur la gestion des situations complexes,
    • Contre-carrer le sentiment d’isolement professionnel,
    • Mutualiser les réseaux et ressources de chacun
    • Coconstruire des outils partagés et gagner en efficience

 

  • L’Etat doit jouer un rôle de facilitateur pour apporter des réponses sur la mise en réseau et sur la professionnalisation.

 

  • La nécessité pour les médiateurs de savoir rendre compte de leur activité. Il s’agit notamment de valoriser l’impact de leur action sur les quartiers et de rendre tangibles des processus peu mesurables.

 

Ressources

Site web de l’association France Médiation

Présentation de la médiation sociale, par France Médiation

Institut Régional du Travail Social (IRTS) Nouvelle-Aquitaine

 

Conférence adulte relais

Journée des adulte relais de la Gironde, Rocher de Palmer, 2/05/22. Crédit photo : PQN-A

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

 

Laurence Liégeois, chargée de mission Politique de la ville

E-mail : laurence.liegeois@pqn-a.fr

Tél : 07 56 36 28 14

Partager