Recueil d’expériences Démarches alimentaires citoyennes

Publication Démarches Alimentaires de Territoire

Recueil d’expériences “Les démarches Alimentaires citoyennes”, 9 fiches d’expériences, 31 pages

 

<Janvier 2020>

 

Contexte et objectifs du recueil d’expériences “Démarches alimentaires citoyennes”

 

Les premières rencontres portant sur la conduite d’une démarche alimentaires de territoire au printemps 2019, ont mis en lumière l’existence de groupes de citoyens à l’initiative de telles démarches. La finalité du présent document est avant tout la compréhension de ces collectifs et de leurs actions locales. Il permettra ainsi d’impulser une coopération efficace et durable avec l’ensemble des acteurs de l’alimentation et de l’agriculture.

Malgré leur nombreimportant , ces initiatives sont souvent mal connues des collectivités et des socio-professionnels. Il s’agit donc de :

  • comprendre les relations voire les coopérations existantes entre les collectifs citoyens et les collectivités ;
  • apporter des exemples de structures organisationnelles de ces groupes ;
  • dégager des pistes de réflexion sur les possibilités de financement des projets menés par ces collectifs impliqués dans des thématiques alimentaires.

 

A cet effet, Roxane DIF étudiante en seconde année à l’école d’ingénieurs de Bordeaux Sciences Agro a mené une mission exploratoire. Du 20 mai au 15 août 2019, celle-ci a pu participer aux rencontres organisées par PQN-A dans le cadre du réseau des démarches alimentaires en Nouvelle-Aquitaine. Elle a également pu mener son enquête à travers la région. La méthode adoptée par Roxane DIF est détaillée dans ce document pour permettre à tous de comprendre la démarche.

 

Que retenir de la publication

 

4 constats sur le terrain

 

  • Le processus d’émergence du collectif renvoie au contexte local et à des motivations tant collectives qu’indivuelles,
  • Les collectifs revêtent des formes très variées d’organisation et de structuration,
  • L’engagement citoyen est une constante dans le fonctionnement de chaque collectif,
  • Cet engagement se concrétise par des modalités de collaboration, de fonctionnement et d’échelles d’action très variées.

 

 

5 enjeux pour les porteurs d’une telle démarche

 

  • Le collectif a besoin de trouver sa place dans le système d’acteurs local,
  • Les membres du collectif sont en quête de création d’une culture commune sur le territoire autour de l’agriculture et l’alimentation,
  • La coopération et le dialogue sont essentiels pour adopter une gestion collective partagée entre collectifs et acteurs,
  • Entre leadership et collégialité, il faut trouver le juste milieu pour assurer ensuite le passage à l’action,
  • Trouver les moyens financiers, matériels et d’ingénierie pour l’action.

 

Les fiches du recueil sur les démarches alimentaires citoyennes

 

Entre2Mondes, un tiers lieux pour animer le réseau local des acteurs de l’alimentation

L’Usine végétale, un tiers lieu et un restaurant pour sensibiliser la population aux enjeux agricoles

La maison interculturelle de l’alimentation et des mangeurs de Bordeaux Nord pour une alimentation saine en milieu défavorisé.

La Smalah, une association-tiers lieux landais pour remettre l’alimentation au cœur de l’implication citoyenne

Le collectif AlimentTerre, tendre vers une autonomie alimentaire durable du territoire

Le collectif des Fermes Urbaines, faciliter l’implantation d’une ceinture vivrière autour de La Rochelle

Les Râteleurs, permettre à tous de se réapproprier la cuisine.

—-

MontPlateau, une association pour l’approvisionnement local de la restauration collective

Terres en chemin, une association pour préserver les terres agricoles et installer des agriculteurs à l’échelle d’une commune.

 

 

Consulter la publication en ligne (pdf, 31 pages, 2MB)

Partager