Remplacer les agriculteurs partant à la retraite, comment peut faire un territoire et avec qui ?

Vignette CR transmission en agriculture

La diminution du nombre des exploitants agricoles est un fait qui va s’amplifiant depuis plusieurs dizaines d’années. Dès lors, comment une collectivité peut agir auprès des cédants mais aussi des porteurs de projet ? Quelles sont les choses à faire mais aussi à éviter… Éclairages avec des acteurs de terrain travaillant les questions de transmission et d’installation

 

CR atelier transmission en agricultureCet atelier de co-développement a eu lieu au printemps 2019 lors des rencontres “Foncier, installation et transmission en agriculture” du réseau des démarches alimentaires territoriales.

Retrouvez aussi la fiche pdf en ligne.

 

 

 

Les participants

Communauté d’Agglo de Rochefort Océan, Terre de Liens, SAFER, Communauté urbaine du Grand Poitiers, Chambre régionale et départementale (Haute Vienne) d’agriculture, ARDEAR, Pays Périgord Vert et Niort Communauté d’Agglo.

 

Les idées qui ressortent du débat mouvant

 

  • Les questions de transmission et d’installation sont complètement nouvelles pour les collectivités. Celles qui le pratiquaient le faisaient de façon informelle, sous forme d’action isolée et étaient souvent observée dans des communes très rurales.
  • Il est très difficile pour un futur cédant de penser à sa transmission « assez tôt ». Il y a beaucoup de blocages : histoire personnelle, enjeux de la retraite, propriété VS fermage, penser chaque choix en vue de la transmission, rigidité du statut du fermage, …
  • De plus en plus les nouveaux installés voient très différemment le lien terre-paysan. Beaucoup sont avant tout intéressés par le métier mais se voient également en changer après quelques années. Il y a un choc des générations.

 

La frise Foncier, Installation-Transmission dans une Démarche Alimentaire de Territoire de PQN-A présente les acteurs et les outils à disposition des collectivités sur le sujet. C’est un bon début pour penser sa démarche !

 

L’anti-projet – Comment une collectivité peut-être sûre de rater un projet de reprise sur son territoire ?

 

Et quels conseils pour l’éviter dans le pilotage …

 

  • Je fais tout seul, je fais du descendant
    • Aller voir ailleurs et rechercher des expériences déjà mises en place et similaires
    • Chercher des structures qui travaillent déjà sur le sujet sur le territoire, s’appuyer sur des dynamiques locales existantes
    • Faire un diagnostic pour trouver la donnée et évaluer mon projet par la suite puis pour commencer à fédérer et créer un groupe d’acteurs et d’habitants autour de mon projet
    • Penser plus loin qu’un diagnostic qui est « one shot » en mettant en place un Observatoire du foncier
    • Penser petit voire micro-diagnostic pour ne pas s’épuiser, pouvoir lancer rapidement le projet et ne pas lasser collectivité et acteurs avant même d’avoir commencé. Être efficace.

 

  • J’omets de réfléchir à la législation
  • Je ne prends pas en compte les différentes échelles : territoire, intercommunalité, commune, ferme, individus

 

  • D’autres services de la collectivité ou d’une autre couche administrative portent un projet similaire ou qui diverge
    • Communiquer avec les services et autres collectivités, animer le sujet en interne, créer la transversalité, fédérer les autres services et voir les complémentarités, définir la légitimité du projet transversal au sein de la collectivité
    • S’assurer de l’adhésion des élus pour éviter des changements qui remettraient en cause l’existence ou la pérennité du projet (par ex PLU, PLUI)
    • Avoir une volonté politique définie et stable (tant qu’on le peut)

 

  • Je veux aller vite, je pense uniquement court terme, je m’y prends au dernier moment
    • Ne pas s’arrêter ou s’attacher à la première solution qu’il s’agisse du foncier ou du porteur de projet
    • Anticiper et penser les appuis financiers possibles pour le projet
    • Penser diversité d’acteurs, d’outils et de projets

 

… et dans le projet lui-même

 

  • Il n’y a pas de tuilage entre le cédant et le repreneur

 

  • Je vends trop bien mon projet aux porteurs. J’omets la dimension économique, les conditions de vie locale, l’isolement et les spécificités territoriales rurales.
    • Certains territoires organisent des pots/réunions d’accueil pour les nouveaux industriels sur le territoire. Pourquoi ne le fait-on pas en agriculture.
    • Mettre en place un Réseau Local d’Accueil
    • Favoriser l’intégration des nouveaux arrivants, penser l’attractivité tant agricole que sociale du territoire (services, paysage, …)
    • Proposer une ferme relais ou un Espace Test

 

  • Je décide d’installer telle production sans penser au potentiel pédoclimatique (sol et climat. Ni au marché ou à la taille du projet agricole.
    • S’appuyer sur les compétences existantes auprès des acteurs spécialisés.
    • Cadrer le projet et le penser à moyen et long terme.
    • Favoriser la création de filières courtes, penser aussi les débouchés pour les futurs agriculteurs du territoire

 

  • Je ne pense pas à la maison que le cédant pourrait vouloir garder ou la maison dont aurait besoin de porteur de projet
    • Certaines aides région existent pour mettre à disposition ou construire des logements en milieu rural pour ce type d’activité
    • Mettre un bâtiment à disposition, aider à la recherche d’un logement, réduire l’impôt foncier pour les premières années, aider à la rénovation, etc.

 

  • Je ne prends pas en compte la dimension humaine et le sens que porte un projet de transmission-reprise
    • Mettre la réflexion autour de l’humain au cœur du projet multi-partenarial dès les premiers temps de construction
    • Se former ou faire appel à des personnes ayant les compétences d’animation pour appréhender la dimension et accompagner le groupe projet

 

 

Foncier Installation transmissionRetrouvez les autres comptes rendus d’ateliers de la rencontre Foncier, installation et transmission en agriculture” sur la page dédiée mais aussi toutes nos ressources méthodologiques sur cette thématique.

 

 

 

 

A lire aussi sur ce thème

 

 

 

Partager