Inclusion numérique et territoires

Publié : le 30 mars 2021

Le constat est sans appel : le digital est partout. Que ce soit dans la sphère professionnelle, privée, scolaire, sociale ou encore économique, les usages numériques sont désormais incontournables. La priorité : éviter les exclusions sociales à mesure que la société devient de plus en plus numérique. De fait, comment les territoires s’emparent-ils de l’inclusion numérique dans leurs démarches de développement ?

Inclusion numérique : de quoi parle t-on ?

 

La généralisation du numérique s’explique notamment par son caractère capacitant. En effet, il est pensé comme un outil facilitateur qui simplifie et accélère nos différentes démarches. C’est d’ailleurs pour cela que l’objectif d’une totale dématérialisation est actée pour 2022 (“objectif zéro papier”).

 

Cependant, le numérique n’est pas toujours un outil qui renforce les capacités individuelles et collectives. En effet, lorsque le numérique n’est ni acquis ni maîtrisé, il devient davantage un frein à la capabilité qu’un levier. Par conséquent, alors qu’il peut être un accélérateur d’insertion, il peut aussi devenir un important facteur d’exclusion sociale. Or, les territoires ont à cœur de combattre toute forme d’exclusion et de vulnérabilités. C’est pourquoi  PQN-A lance ce nouvel axe d’intervention.  L’enjeu sera de voir :

 

Comment les territoires les plus fragiles traitent la question de l’inclusion numérique dans leurs démarches de développement ? Comment les accompagner ?

 

De quelles vulnérabilités numériques s’agit-il ?

 

La situation est dramatique. En effet aujourd’hui, 13 millions de français sont considérés comme exclus du numérique. En 2017, 13% de la population âgée de plus 18 ans ne se connectent jamais à Internet, soit 6,7 millions de concitoyens français. Par conséquent, ce sont autant de personnes qui sont vulnérables face au numérique.

 

La vulnérabilité face au numérique est multiple :

 

  • Le manque de matériel : accès au téléphone, ordinateur, imprimante, scanner, et autre outils informatiques
  • L’accès à la connexion : accès au débit (et plus encore au haut débit), à un forfait, problématique des zones blanches
  • Les usages à maitriser : savoir se servir des outils numériques, pouvoir être autonome, avoir un usage réfléchi et utile d’internet
  • Les dangers à éviter : protection des données, e-réputation, dangers des écrans

 

De fait, que ce soit par la détention de matériel informatique, d’accès à la connexion, ou par la maîtrise de ses usages et de ses dangers, le numérique est un facteur d’inégalités  entre les personnes et entre les territoires.

 

Le rôle de PQN-A : aider les territoires fragiles à se positionner sur l’inclusion numérique 

 

PQN-A a déjà investi ce sujet dans son axe d’intervention Politique de la ville, à travers l’économie numérique de ces territoires. Désormais, il s’agit de traiter de l’inclusion numérique à travers l’ensemble des territoires fragiles de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

Le cœur de cible : les territoires fragiles

 

Le cœur de cible de l’intervention de PQN-A sont les territoires dits “fragiles” :

 

Par conséquent, il s’agit d’identifier parmi ces territoires fragiles ceux qui intègrent un volet inclusion numérique dans leurs démarches, et de sensibiliser ceux qui l’ont pour projet.

 

PQN-A x Hubik : un partenariat régional au service des territoires fragiles

 

 

Hubik est un des 11 lauréats de l’appel à projets « Hub territorial pour un numérique inclusif » lancé en 2019 par la Banque des territoires et l’Etat, via la Mission Société Numérique. Ils interviennent sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine.

 

Les hubs territoriaux sont des structures intermédiaires dont le rôle est de renforcer les actions d’accompagnement au numérique en appuyant les collectivités locales, les acteurs de terrain, les opérateurs de service public ou encore les entreprises souhaitant s’impliquer sur la thématique.

 

De fait, c’est dans une logique de complémentarité que la mission inclusion numérique de PQN-A se fait en partenariat avec Hubik. Cette collaboration consiste à co-construire les contenus des productions, évènements et veilles qui seront proposés. L’idée est de combiner nos différentes compétences opérationnelles (Hubik) et territoriales (PQN-A) au service des territoires fragiles.

 

 

Vous voulez en savoir plus ? Contactez-nous !

 

Contact : Laurine Brun, chargée de mission Politique de la ville et Inclusion numérique

Tél : 07 72 55 06 99

E-mail : laurine.brun@pqn-a.fr

Partager